Le Réseau pour la justice animale, sociale et environnementale

JASE_c1

Il y a deux semaines, quelques chercheurs et moi-même avons créé le Réseau pour la Justice animale, sociale et environnementale (Réseau JASE)1 dans l’objectif de mettre en commun nos réflexions, de partager nos lectures et de diffuser les conférences et activités que nous organisons ou auxquelles nous participons.

Voici la présentation officielle rédigée par Christiane Bailey:

Le Réseau JASE (justice animale, sociale et environnementale) réunit des chercheur-e-s du monde académique, des personnes du milieu communautaire et des activistes autour de l’idée selon laquelle les différentes luttes pour la justice envers les êtres humains, les autres animaux et les générations futures peuvent et doivent être solidaires.

Objectifs généraux :

  • Stimuler un débat public informé sur les grandes questions éthiques et politiques qui seront au cœur des grands enjeux sociaux et économiques du XXIe siècle
  • Réfléchir aux liens entre les questions de justice sociale, internationale, intergénérationnelle et interespèce
  • Encourager la réflexion sur les inégalités sociales, économiques et politiques actuelles
  • Promouvoir la réflexion critique sur nos relations aux autres animaux (animaux domestiques (destinés à la compagnie ou à la boucherie), des animaux de laboratoires et des communautés animales sauvages et de leurs habitats et les divers moyens de mieux les protéger et les respecter)
  • Réfléchir aux défis liés à la justice alimentaire aux niveaux local et global
  • Identifier les principaux obstacles économiques et politiques au développement de relations plus justes envers les autres animaux et les générations futures
  • Développer nos connaissances sur les injustices environnementales qui menacent les populations humaines et animales les plus vulnérables
  • Révéler les structures d’oppression comme le sexisme, l’hétérosexisme, le racisme, le spécisme, le capacitisme autant dans les discours progressistes et que dans les médias
  • Encourager le développement de pratiques alternatives au niveau local et global qui soient non seulement plus durables, mais surtout plus justes et plus respectueuses envers les autres animaux et les humains les plus vulnérables

Activités : Lire la suite

Le deuil ne connait pas la distinction selon l’espèce

Mymosa (≈ 21 septembre 1998 - 24 octobre 2014)

Mymosa (≈ 21 septembre 1998 – 24 octobre 2014)

Je voulais écrire depuis un certain temps au sujet du deuil que nous pouvons éprouver lorsqu’un compagnon non humain nous quitte. Puisque nous vivons dans une société spéciste, ces expériences se voient bien souvent refoulées par peur que nous soyons jugés ou que notre sentiment demeure tout simplement incompris par notre entourage. En plus de cela, ces derniers temps, quelques uns de mes amis proches ont perdu un être cher, ce qui m’amène à réfléchir davantage à la question. Au mois de juin, mon amie Sophy a connu le deuil de sa chatte gériatrique de 19 ans, la fameuse Po, célèbre pour sa page Facebook (aujourd’hui consacrée à la Fondation Po, dévouée à trouver des foyers à des animaux abandonnés) et ses légendaires « broulx ». Cette expérience fut marquante pour Sophy qui en a livré un touchant récit sur son blogue. Il y a aussi mon autre amie Sophie, qui travaille depuis de nombreuses années avec des animaux de compagnie, qui a dû dire au revoir à son chien Kali il y a deux ans et à son chat Khéops il y a quelques mois. À l’automne dernier, mon amie Zipporah a perdu son chat et meilleur ami Finnegan suite à un accident tragique. Enfin, mon amie Marie-Claude a également retrouvé son chat Moustache, qui n’avait que quatre ans, mort dans des circonstances inexplicables. Et comme je connaissais personnellement tous ces animaux qui nous ont quitté, j’ai moi-même vécu un certain deuil à chaque fois.

Aujourd’hui, c’est à mon tour de faire mes adieux à Mymosa, la chatte que j’ai adoptée il y a seize ans avec ma mère et avec qui j’ai passé mon adolescence. Je souhaite ici livrer un témoignage personnel sur cet être qui a partagé plus de la moitié de ma vie et j’en profite pour avancer quelques réflexions sur le deuil et la mort. Par le fait même, j’espère honorer la mémoire de tous ces non-humains qui ont traversé nos vies en laissant de belles marques sur nous. Lire la suite

Trois conférences d’éthique animale ce printemps 2014

Trois évènements offrant l’occasion de réfléchir à l’éthique animale auront lieu prochainement dans ma région:

Philopolis 2014

philopolis-2014

Philopolis est un évènement touchant plein de sujets philosophiques, et les conférences sont généralement données par de jeunes étudiant-e-s et chercheurs. Comme l’an dernier, Philopolis accueillera aussi des conférences qui porteront sur l’éthique animale ou l’éthique alimentaire:

Ainsi que ma présentation:

Justice sociale et justice animale: même combat

Dimanche le 23 février de 13h30 à 14h30 — salle 116, pavillon Leacock (855 rue Sherbrooke Ouest)

Lire la suite